jeudi, octobre 06, 2005

Une première personne bien singulière . . .

Ce matin une idée m'est venue. Mon blog est avant tout un journal personnel, parfois intime. Si le propos est nécessairement orienté autour de moi, il me faut penser quand même au lecteur, échoué par hasard ou par erreur sur ce site. Force m'est de constater que le pronom personnel de la première personne du singulier revient trop souvent dans mes chroniques.

Le plus déroutant lors de la relecture est de relever qu'il arrive par troupeaux, absents des forêts de mots durant des paragraphes entiers, ils se regroupent par dizaines dans certains passages, véritables prairies syntaxiques destinées à ma glorification personnelle.

Il ne faudrait pas te faire fuir, ô toi lecteur potentiel, écœuré par tant de vanité. C'est pourquoi l'idée d'un atelier d'écriture, centrée sur l'exercice personnel de faire disparaître le pronom honni m'est apparue.

Promis, à partir d'aujourd'hui "JE" m'arrête (sauf erreur c'est le trente cinquième et l'avenir dira si c'est le dernier).

Un oiseau scribouillard

1 commentaire:

Priya Yuvaraj a dit…

Hi Song bird, just came across your blog... i was tempted to post a commentr because you blog seem to reflect what was exactly in my mind about my blog too...

sometimes in life we are engulfed by our own self that it seem to envelope the complete world we see...

i'm still learning french... may be after few months will post my comments in french...

happy blogging...

you can leave any comments in my blog: priyuv.blogspot.com